Echauffourées au bureau de vote d’Abdoulaye Wade

Notre Observateur dans le bureau où va voter Abdoulaye Wade vient de nous rapporter un incident. Des Thiantacounes, des disciples du cheikh Béthio Thioune, qui a affiché son soutien au président sortant, viennent d’être dispersés avec des gaz lacrymogènes à l’entrée du bureau de vote de Point E. Ils s’étaient réunis à l’entrée du bureau de vote pour entonner des chants pro-Wade. L’intervention de la police a crée la confusion, et les Thiantacounes ont rebroussé chemin. Ils sont maintenant retranchés un peu plus loin. D’après notre Observateur, l’un d’entre-eux aurait été arrêté en possession d’un gourdin. Le vote a maintenant repris normalement. C’est dans ce bureau de vote que, lors du premier tour, le président Wade avait été copieusement hué.

« Le président Wade est le candidat de tous les talibés mourides »

Un des Thiantacounes s’explique, après l’incident, sur sa présence devant le bureau de vote. Vidéo de notre Observateur @nattyseydi.

Nous avons le droit d’être dehors. Au premier tour, ils ont accueilli notre président avec des huées. C’est ce que nous voulons éviter au second tour. Et c’est pour ça que nous sommes ici. On vient accueillir notre président. Je suis un talibé (disciple) du Cheikh Béthio. Le président Wade est le candidat de tous les talibés mourides.

Les Photos de notre Observateur @boombasticplo

L'intervention de la police à Point E.

Les disciples du Cheikh Béthio avant l'intervention de la police.

Vidéo de Basile Niane.

About these ads